Certificat d’éco-solidarité

Original : lyzadanger Travail dérivé : Diliffhttps://www.flickr.com/photos/lyza/49545547 CC BY-SA 2.0

Emmaüs-Jura propose le certificat d’éco-solidarité pour promouvoir des achats responsables et attirer l’attention sur notre consommation effrénée d’objet de toute sorte. Les consommateurs et les commerçants peuvent se joindre à cette action en utilisant des emballages issus du recyclage.

Depuis 70 ans les membres du mouvement Emmaüs et leurs alliés mettent en œuvre localement des activités économiques pour les plus exclus et l’accès aux droits fondamentaux de chacun. À travers ces actions collectives ils démontrent ensemble qu’il existe des alternatives crédibles aux situations d’injustice.

Un achat peut aussi être un moyen politique d’exprimer sa volonté de changer les structures d’une société qui se perd dans l’excès et l’injustice. Oui, un achat peut être éco-solidaire. C’est un acte économique qui permet de transférer de la richesse à ceux et celles qui ont travaillé pour mettre l’objet désiré à notre disposition. Un achat chez Emmaüs est aussi un acte citoyen qui contribue à préserver notre environnement et à réduire l’impact sur le climat en remettant dans le circuit des biens déjà produits, économisant ainsi les ressources naturelles. C’est un acte économique qui procure du travail et favorise l’économie locale. Enfin, c’est un acte de solidarité qui permet “d’aider à aider” et contribue à provoquer des changements.

Des emballages (furoshiki) fabriqués par nos bénévoles à partir de tissus recyclés sont disponibles dans notre magasin à l’occasion de la vente spéciale de noël qui aura lieu le samedi 7 décembre 2019. Ces emballages ainsi que le certificat d’éco-solidarité sont également mis à la disposition des commerces qui souhaitent soutenir le mouvement en respectant la charte d’utilisation.

Pour en savoir plus :
Eco-solidiraté chez Emmaüs-Jura
Charte d’utilisation des Certificats d’éco-solidarité
Seconde-main sous le sapin

Dans les médias :
Le Quotidien Jurassien : lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code