Un cabas écosolidaire

Le suremballage est un des symptômes de notre surconsommation. Qu’il soit en plastique, en papier ou en carton, un emballage a toujours un impact sur notre environnement et notre climat. Le « cabas écosolidaire » est une initiative de la commune de Boncourt qui démontre qu’une réflexion collective quant aux emballages peut modifier positivement nos habitudes de consommation et notre société.

Trois femmes actives pour l’écosolidarité

Le « cabas écosolidaire » est bien plus qu’un joli accessoire de mode bien pratique : c’est la démonstration qu’ensemble nous pouvons être « provocateurs de changement ». Ou plutôt provocatrices ! Car ce projet est le résultat de la collaboration de trois femmes actives et engagées !

De g. à d. : Ludivine Manz (Conseillère communale de Boncourt), Denise Petitpierre (couturière indépendante,D À Coudre Buix) et Prisca Moritz (coresponsable, Emmaüs Jura)

Fin de l’été 2021, Ludivine Manz, veut mettre en œuvre une idée que lui a soufflée un de ses collègues du conseil communal de Boncourt. Elle s’adresse à Emmaüs Jura afin de mettre à disposition des consommateurs et consommatrices citoyen.ne.s du village un sac multi-usage pour remplacer les sacs plastiques ou papiers et réduire l’utilisation d’emballages inutiles tout en soutenant les commerçants locaux. Prisca Moritz, coresponsable chez Emmaüs Jura se rend bien vite compte que si la matière première (tissus) ne manque pas chez Emmaüs, le savoir-faire et les ressources humaines dont dispose l’association ne suffiront pas à répondre à la demande de la commune. Elle pense alors à D À Coudre. Qui de mieux placée qu’une couturière indépendante installée dans le village voisin et de surcroit partenaire et cliente d’Emmaüs de longue date ? Avec l’appui professionnel de Denise Petitpierre, le trio forme une équipe engagée et écosolidaire.

Trois organismes pour un partenariat Public-Privé

Ce projet est aussi la démonstration que des partenariats entre organisations de différents secteurs favorisent la transition écologique au niveau local. Ludivine, Denise et Prisca représentent chacune des organismes qui ont tout à gagner en instaurant des coopérations : collectivité publique, entreprise privée et organisation de la société civile. Chacun.e peut apporter une contribution significative pour qu’une action à impact environnemental et social se réalise rapidement et dans de bonnes conditions. Toutes sont conscientes que ce n’est pas l’utilisation de cabas, même écosolidaires, qui nous évitera la catastrophe climatique qui s’annonce. Apprendre à coopérer, s’informer sur les effets de notre surconsommation et modifier nos comportements ou faire preuve de solidarité et d’entraide sont autant de premiers pas qui conduiront vers plus de résilience sur les territoires de vie.

Trois objectifs du développement durable au niveau local

Une action telle que celle menée par les trois partenaires répond au niveau local à trois objectifs du développement durable (ODD).

En collaborant avec une entreprise sociale et solidaire comme Emmaüs, contribuant ainsi directement ou indirectement à la réduction de la pauvreté dans le Jura ou ailleurs dans le monde.

En questionnant les consommateurs et les citoyens sur leurs habitudes de consommation et en mettant l’économie circulaire et locale, une économie éthique et la décroissance au coeur des réflexions.

En réduisant la consommation d’emballage et en favorisant les commerçants locaux tout en portant l’attention sur les effets sur le climat et l’environnement des déchets produits.


L'action "Cabas solidaires" s'inscrit dans un engagement qui se veut citoyen, local et solidaire. Pour l'encourager, le conseil communal propose une carte de fidélité qui sera timbrée à chaque fois qu'un.e client.e renoncera à utiliser des emballages plastique ou papier chez les cinq commerçants partenaires de cette action :

- Boucherie Gatherat
- Boulangerie Roelli
- Station-Service "La Fleur de Lys"
- Station Shop Jubin
- Station-essence Shell

La carte complète peut être échangée au bureau communal contre un bon d'une valeur de Fr. 20.-- valable chez les cinq commerçants partenaires de Boncourt.

Les « Cabas écosolidaires » sont disponibles chez les commerçants de Boncourt « à prix libre ». Votre contribution servira à créer un jardin d’herbes aromatiques pour la communauté villageoise.

En savoir plus sur le prix libre

Découvrir D À Coudre

Les plastiques en Suisse

df

Un monde sous vie à voir un jour à Boncourt

Certificat d’éco-solidarité

Original : lyzadanger Travail dérivé : Diliffhttps://www.flickr.com/photos/lyza/49545547 CC BY-SA 2.0

Emmaüs-Jura propose le certificat d’éco-solidarité pour promouvoir des achats responsables et attirer l’attention sur notre consommation effrénée d’objet de toute sorte. Les consommateurs et les commerçants peuvent se joindre à cette action en utilisant des emballages issus du recyclage.

Depuis 70 ans les membres du mouvement Emmaüs et leurs alliés mettent en œuvre localement des activités économiques pour les plus exclus et l’accès aux droits fondamentaux de chacun. À travers ces actions collectives ils démontrent ensemble qu’il existe des alternatives crédibles aux situations d’injustice.

Un achat peut aussi être un moyen politique d’exprimer sa volonté de changer les structures d’une société qui se perd dans l’excès et l’injustice. Oui, un achat peut être éco-solidaire. C’est un acte économique qui permet de transférer de la richesse à ceux et celles qui ont travaillé pour mettre l’objet désiré à notre disposition. Un achat chez Emmaüs est aussi un acte citoyen qui contribue à préserver notre environnement et à réduire l’impact sur le climat en remettant dans le circuit des biens déjà produits, économisant ainsi les ressources naturelles. C’est un acte économique qui procure du travail et favorise l’économie locale. Enfin, c’est un acte de solidarité qui permet “d’aider à aider” et contribue à provoquer des changements.

Des emballages (furoshiki) fabriqués par nos bénévoles à partir de tissus recyclés sont disponibles dans notre magasin à l’occasion de la vente spéciale de noël qui aura lieu le samedi 7 décembre 2019. Ces emballages ainsi que le certificat d’éco-solidarité sont également mis à la disposition des commerces qui souhaitent soutenir le mouvement en respectant la charte d’utilisation.

Pour en savoir plus :
Eco-solidiraté chez Emmaüs-Jura
Charte d’utilisation des Certificats d’éco-solidarité
Seconde-main sous le sapin

Dans les médias :
Le Quotidien Jurassien : lire l’article

%d blogueurs aiment cette page :