Les femmes à 150% !

Famille, travail domestique et bénévolat, les femmes en font la moitié plus que les hommes !

Selon l’Office fédéral de la statistique, les femmes consacrent 29 heures par semaine pour les travaux domestiques et la famille ( 19 pour les hommes). Elles sont aussi plus engagées dans le bénévolat. Ceci se constate aussi chez Emmaüs Jura où les femmes représentent les 3/4 des bénévoles actives (37 sur 48).

En ce jour du 14 juin et de grève féministe, Emmaüs Jura rend hommage à toutes les femmes en Suisse et dans le monde qui s’engagent pour leurs familles, la société et la paix.

Charge mentale : pas d’égalité entre hommes et femmes, non plus !

Penser à faire les courses, organiser la garde des enfants, régler les factures, prévoir les lessives et assurer les nettoyages, etc. Les travaux domestiques et la conduite du ménage nécessitent une grande disponibilité intellectuelle et beaucoup d’attention. Dans la plupart des cas, ce sont les femmes qui acquittent de ces responsabilités, sans aucune reconnaissance ou aide de la part de leur partenaire ou de la société. Les inégalités persistantes dans la répartition des tâches familiales et le fait que les femmes supportent une part disproportionnée des responsabilités domestiques et de soins, mettent en évidence la nécessité de politiques et d’initiatives visant à promouvoir un partage plus équitable des responsabilités familiales.

La charge mentale est définie comme une injonction informelle obligeant à être constamment en alerte. Il s’agit de penser à tout, pour soi-même mais également pour l’ensemble de sa famille et pour l’organisation du foyer, en parallèle à sa journée de travail.

Reiso.org

Le mouvement Emmaüs s’engage partout pour plus d’égalité entre femmes et hommes. Sur le plan local ou mondial, nos luttes sont toujours vitales !

Pour en savoir plus :

Lucie Coutaz: La femme sans qui l’œuvre de l’abbé Pierre n’aurait jamais existé (article de la Liberté, lauréat du prix Good News)

Grève féministe du 14 juin: faut-il revaloriser le travail domestique ? (site de la RTS)

La guerre est-elle une affaire d’hommes ? (Interview de Leandra Bias)

Conciliation entre vie familiale et activité professionnelle (Etude d’Ecoplan pour le SECO)

HommesFemmesDifférence
Travail domestique et familial192952.6%
Travail bénévole1.31.838.5%
Total20.330.851.7%
Source : Office fédéral de la statistique(2020)
Heures de travail par semaine

Du bocal au mondial

Dans nos échoppes ou nos garde-manger, le bocal est un objet des plus anodins et usuels. Pourtant, sous d’autres latitudes, comme au Bénin, ce récipient en verre facilitant la conservation d’aliments est un bien rare et précieux. Comment un bocal peut être utile au niveau mondial ?

Une vente spéciale et un appel aux dons de bocaux

Emmaüs Jura entretient des liens étroits avec plusieurs groupes du mouvement Emmaüs à travers le monde. Régulièrement, des actions de solidarité et de partage sont menées afin de les soutenir. Le vendredi 7 et samedi 8 juin aura lieu la vente spéciale de solidarité d’Emmaüs Jura qui permettra de financer les projets d’entraide. A cette occasion est lancée un appel à la récolte de bocaux à destination du Bénin.

L’agrobiologie pour nourrir une population démunie

Emmaüs Tohouè est une communauté d’une vingtaine de compagnons active à Porto-Novo au Bénin. Récemment, Vincent Chapuis, secrétaire général d’Emmaüs Jura, a eu l’occasion de se rendre sur place pour mieux comprendre les activités et les besoins de nos collègues béninois. La communauté de Tohouè développe depuis plusieurs années une culture maraîchère biologique. La responsable, Véronique Gnanih, est convaincue que seule une approche agrobiologique peut assurer une production régulière, saine et durable pour nourrir une population qui ne dispose pas de beaucoup de moyen. Le Bénin subit de plein fouet les effets du changement climatique : hausse inhabituelle des températures, précipitations violentes et sécheresse extrême. La politique et la conjoncture économique influence également le prix de l’alimentation et des biens. Alors qu’une partie des légumes produits est vendue directement à la population locale, l’autre partie est transformée, diversifiant ainsi les activités. Et c’est là qu’intervient notre bocal…

Pénurie de bocaux en verre

Dans un pays au climat tropical avec des températures et une humidité élevées, la conservation des aliments est un véritable casse-tête. La congélation est souvent un non-sens dans un pays où l’électricité est fournie de façon aléatoire. La fabrication de conserves avec des contenants en verre est particulièrement adaptée: si l’on dispose du récipient et des bonnes méthodes, ce type de conservation est efficace et avantageux. Faut-il encore disposer du bocal ! Au Bénin, comme bientôt en Suisse, il n’y a pas de fabricant d’emballages en verre : tout est importé. Confronté à une véritable pénurie, le consommateur devra débourser environ 2000 CFA (3 CHF) pour un bocal neuf avec son joint en caoutchouc, soit le prix d’un repas. Sur les marché, on peut trouver des récipients un peu meilleur marché, mais de qualité douteuse et malgré tout rares.

Envoi de conteneur solidaire

Ces prochaines semaines, Emmaüs Jura affrétera un conteneur pour expédier différents articles et du matériel à destination du Bénin. C’est à cette occasion qu’un appel est lancé pour récupérer des bocaux destinés à la conservation d’aliments. Cette opération vise aussi à sensibiliser nos clients et donateurs à la valeur de la production vivrière locale et aux opportunités qu’offre la mise en conserve d’aliments. À noter que tous les types d’outils de jardinage sont aussi les bienvenus…

Vente de crin-crin 

Le crin-crin est une plante très utilisée au Bénin en sauce ou en soupe. Également connue sous le nom de corète potagère ou jute rouge.

Vente spéciale de solidarité 2024

Comme chaque début de mois juin, les amis d’Emmaüs et les amateurs d’objets rares et originaux pourront se retrouver à l’occasion de la vente spéciale de solidarité. Cette année, une partie du bénéfice des ventes nous aidera à soutenir nos partenaires au Bénin.

Cette vente aura lieu le vendredi 7 juin de 14h00 à 18h00 et
le samedi 8 juin de 9h00 à 12h00

A cette occasion, nous lançons une collecte de bocaux pour soutenir de partenaires de la communauté de Tohouè au Bénin (en savoir plus en lisant cet article) .

Attention !

En raison de restriction de parcage, il sera plus difficile de garer les véhicules. Nous recommandons à nos clients de se parquer dans le secteur de la gare.

En Nature Simone !

Fête de la Nature à Boncourt le samedi 25 mai 2024

Bienvenue à cette journée organisée dans le cadre de la Fête de la Nature qui se déroulera le 25 mai 2024 de 13 heures à 17 heures à Boncourt.

Nous vous avons concocté un parcours en forêt composé d’activités ludiques pour petits et grands, dont le départ se fera à l’ancien stand de tir de Boncourt. Cette balade se fera dans le secteur «Crêt des Pierres » est accessible à partir d’un an, avec poussette mais n’est pas adaptée aux chaises roulantes.

Nous vous recommandons de privilégier les transports publics qui se trouvent à 5 minutes de notre point de départ, au besoin, nous avons quelques places de parc à dispositions.

Programme de la journée :
A la place du départ, un concert de musique aura lieu deux fois dans l’après-midi. Vous y trouverez également un stand de nourriture et boissons.

Pour profiter du parcours, vous pourrez suivre la signalétique de la Fête de la Nature qui sera mise le long du chemin, où vous pourrez exprimer votre créativité lors d’un atelier de dessin et peinture sur le thème de la forêt enchantée, apprendre à lire le paysage au fil du temps et découvrir quelques anecdotes et secrets liés à la forêt. Vous allez aussi être transporter dans un voyage imaginaire à travers un conte.

Dans cette Forêt, vous pourrez aussi découvrir les petits êtres de l’eau et réaliser de petits
gardiens de la forêt en argile.

Pour clôturer cette journée, nous partagerons une collation autour d’un feu de bois, ceux qui le désirent pourront amener leurs grillades et rester faire les prolongations.

Informations complémentaires sur www.fetedelanature.ch ou sur www.emmaus-jura.ch

Date et horaire : Samedi 25 mai de 13h00 à 17h00
Départ : Emmaüs Jura
Accès facile en train :
Aller : départ de la gare de Porrentruy à 12h22, arrivée à 12h35 à la gare de Boncourt, 5 minutes de
marche.
Retour : départ de la gare de Boncourt à 17h23, arrivée à 17h38 à la gare de Porrentruy

Vous pouvez aussi commencer ou poursuivre cette découverte de la nature en vous rendant à Alle pour l’« Ouverture d’un jardin privé » les 25 et 26 mai, de 9h30 à 19h. Ainsi que les 15 et 16 juin de 9h30 à 19h00 à titre privé.

Durant ces deux journées, plusieurs écrivains-poètes jurassiens vous interpréterons différents textes et poèmes dans un magnifique jardin fleuri et aux quatre coins du potager.
Nous nous réjouissons de partager de délicieux moments en votre compagnie.

Retrouvez toutes les informations sur https://fetedelanature.ch/programme/en-nature-ensemble

Repair Café du 4 mai 2024 à Boncourt

C’est dans le cadre du marché de printemps que se tiendra le prochain Repair Café à Boncourt.

Pour faciliter l’organisation et la prise en charge de votre appareil, vous devez vous inscrire par téléphone (032 475 54 55) ou en ligne à cette adresse.

En attendant, jetez un coup d’oeil à vidéo qui vous fait découvrir le principe des repair cafés.

Une ballade écocirculaire pour Pâques

Pâques est important dans les religions et la culture chrétiennes. Aujourd’hui, ces fêtes sont davantage associées à la quête d’œufs colorés et à la prise de quelques jours de vacances. Ce weekend est un bon moment pour ralentir, se réunir, partager et réfléchir ensemble. En guise de chasse aux oeufs Emmaüs vous propose une balade écocirculaire et vous souhaite de joyeuses fêtes de Pâques.

N.B. Notre magasin est ouvert samedi le 30 mars de 9h00 à 12h00.

Prochain Repair Café à Boncourt le 4 mai 2024

Voir plus de vidéos sur le site de la République et Canton du Jura

Femmes: citoyennes comme les autres ?

A première vue, la question peut paraître déplacée. Son mérite est de susciter la réflexion. Et en y regardant de plus près, on peut découvrir que les femmes ne bénéficient pas des mêmes conditions ou moyens que les hommes pour exercer les droits citoyens. Une des revendications d’Emmaüs est de garantir l’accès des femmes à la vie politique et économique en Suisse comme ailleurs dans le monde.

C’est pourquoi nous rappelons que ce soir, 22 mars à 20H00, à l’école de Boncourt se tiendra une table ronde organisée par un collectif intergénérationnel de femmes habitant Boncourt.

Dans la plupart des pays et des cultures, en dépit des efforts déployés depuis des années, les jeunes filles et les femmes subissent encore le poids des mécanismes du système patriarcal. En Suisse, la situation peut paraître moins dramatique. Cependant, l’égalité des droits et la parité ne sont pas encore réalisées. S’impliquer en politique et prendre part aux décisions reste plus difficile pour une grande partie des femmes. Par exemple, au niveau local, les femmes sont encore sous-représentées dans les exécutifs, c’est le cas aussi chez nous.

Les femmes élisent les hommes

On constate aussi que les femmes, notamment plus âgées, participent moins aux processus électoraux. Quand les femmes élisent, elles ne se mobilisent pas toujours pour leurs consœurs et réduisent ainsi leur accès dans des instances politiques en favorisant celui des hommes.

La charge mentale : une inégalité de plus

Chez nous, une autre inégalité réside dans le partage des responsabilités au sein du ménage. Malgré des améliorations, les femmes assument la plus grande partie de la « charge mentale » lié à la gestion des affaires domestiques et de la famille. Une enquête allemande a révélé que la probabilité de planifier les tâches quotidiennes est estimée à 62% chez les femmes. Chez les hommes en revanche, elle n’est que de 20%. Cette enquête confirme ce qui ressort d’autres enquêtes en Suisse.

Nul doute, que le partage d’expérience et les échanges de ce soir, aideront à effacer ces inégalités et contribuer à faire des femmes des citoyennes comme les autres…