Vivre le partage sur la frontière

Emmaüs Jura participe à une expérience inédite : exprimer ce que représente la vie sur la frontière considérée comme territoire et communauté de destin. Venez partager un spectacle convivial et participatif à l’école primaire de Boncourt, ce samedi 26 novembre à 19h30.

L’affiche annonçant le spectacle

Ce spectacle sous forme de « veillée participative » est organisé par l’association Vivre la Frontière et appuyé par arcjurassien.ch.

Intéressée par le fonctionnement des frontières en général, et dans l’Arc jurassien franco-suisse en particulier, une équipe d’anthropologues et d’artistes a arpenté le territoire frontalier à la rencontre de ses habitants pour récolter leurs points de vue, expériences et ressentis. Ces récits du quotidien frontalier seront restitués en images, en chant, en danse et en débats lors d’une « veillée artistico-ethnographique » où se mêlent réalité et imaginaire. Un « spectacle mosaïque » à ne rater sous aucun prétexte !

Ce spectacle constitue les prémices des événements qu’Emmaüs proposera en 2023 à notre région sous le thème de « La frontière en partage » à l’occasion de son 60e anniversaire.

Spectacle gratuit suivi du verre de l’amitié.

Découvrir la compagnie Gravitation

Lire l’article du QJ

Lire l’annonce sur arcjurassien.ch

Ça fait du bien d’être humain

Après le grand élan d’accueil des jurassiens envers les réfugiés ukrainiens, Emmaüs Jura veut rappeler qu’ils ne sont pas les seuls à fuir la guerre et la misère. Pour marquer la journée internationale pour l’élimination de la pauvreté du 17 octobre, nous lançons une campagne de sensibilisation visant à déconstruire les peurs concernant l’accueil des exilés et des plus démuni.e.s.

Dans notre magasin de Boncourt, du 17 au 29 octobre, des affiches et de petits films présentent la manière dont l’accueil est pratiqué au sein du mouvement Emmaüs. Nous invitons clients et visiteurs s à réfléchir comment accueillir dignement les plus vulnérables quelle que soit leur souffrance et à sortir de la peur de l’autre. Cette peur qui est souvent alimentée par le prix de l’accueil et le coût du partage évoqués dans les discours politiques visant à réduire les aides et à fermer nos portes. Cette approche tente de priver de leurs droits humains élémentaires celles et ceux qui en ont le plus besoin à cause de l’exil ou de l’exclusion. Cette tentative de déshumaniser  « ces autres » à travers des chiffres ou des montants touche aussi les citoyens et citoyennes pour qu’ils et elles finissent par accepter l’inacceptable. Particulièrement lorsqu’il s’agit d’élire, de décider ou de voter.

Ce qu’une communauté Emmaüs peut offrir

L’accueil digne est le principe fondateur de notre mouvement depuis ses débuts. C’est en le pratiquant chaque jour que nous contribuons à réparer les désordres du monde. Nous pensons que l’exemple d’Emmaüs peut donner l’envie à chacun.e de retrouver son humanité et de l’exprimer à travers la solidarité, le partage et le respect. En cette période électorale et d’établissement de budgets publics, nous voulons mettre la communauté et les décideurs en face de leurs responsabilités. Ce sont nos choix qui modèlent notre société. Ce sont nos actions qui nous donnent les moyens de bâtir le monde permettant à ceux qui se trouvent dans la détresse de retrouver la dignité. Il y a exactement une année, que le mouvement international publiait son premier « Rapport mondial nos combats contre la pauvreté » qui présente trois exigences :

  • Impliquer les personnes vulnérables pour qu’elles aient une place à part entière dans la société
  • Placer l’intérêt général au cœur des politiques publiques
  • Construire une économie qui soit réellement au service de l’être humain et de son environnement

À travers nos revendications et nos actions concrètes, nous voulons démontrer que des alternatives existent. En cette journée international de lutte contre la pauvreté, nous invitons toutes celles et ceux qui seraient en panne d’idée à découvrir nos propositions permettant de construire ensemble un monde vivable pour encore plusieurs générations. En nous rendant visite, vous apprendrez à travers de petits films comment nous travaillons pour plus d’égalité, lus d’équité et plus de solidarité. En nous rencontrant, vous découvrirez peut-être aussi comme « ça fait du bien d’être humain ».

Article du Quotidien Jurassien à télécharger ici.

Audio de RFJ à écouter ici.

AG 2022 : Soutien et aide doublés

Notre association Emmaüs Jura a tenu son assemblée générale le 30 juin dernier. Ce fut l’occasion d’un point de situation après deux exercices touchés par la pandémie et un moment de réflexion sur les nouvelles activités et la transformation de notre entreprise solidaire et éthique.

Depuis mars 2020, la fermeture, à deux reprises, de notre magasin de seconde main en raison des mesures anti-covid ont eu un impact sur notre chiffre d’affaires. Cependant, les efforts fournis ces dernières années pour rendre notre offre plus attrayante ainsi que la diversification de nos activités, ont permis de maintenir les revenus. Grâce à de nouvelles collaborations et des soutiens financiers, Emmaüs Jura a doublé son aide et sa solidarité financière ces deux dernières années : CHF 100’000.– en 2020 et autant en 2021. Au cours de ces deux exercices nous avons ouvert plusieurs ateliers (couture, surcyclage de meubles, vélos) permettant de verser des salaires solidaires à 3 personnes.

Une des particularité de notre mouvement est de veiller à l’autosuffisance et l’autonomie financière de ses groupes. Emmaüs Jura applique cette règle, ce qui signifie que le montant des dons financiers ou des aides reçues est principalement redistribué aux bénéficiaires ou dans des activités générant du soutien à long terme. Pour pouvoir régulièrement « servir premier les plus souffrants » ces prochaines années et faire face aux investissements indispensables (efficience énergétique, lancement de nouveaux secteurs d’activités et renforcement de la résilience) la constitution de provisions et de réserves importantes a fait boucler l’exercice comptable sur une perte de 70’000.– prélevée sur notre capital.

Les bénévoles d’Emmaüs Jura : une richesse vieillissante

Les actions d’Emmaüs Jura se réalisent grâce à ses membres : bénévoles ou salarié.e.s.
Notre organisation doit constamment veiller à préserver et faire évoluer cette richesse pour continuer à être « provocateurs de changement ». Depuis plusieurs années toutes l’équipe s’engage pour renforcer le corps des bénévoles. Amélioration de l’encadrement et du soutien des bénévoles, adaptation aux nouvelles formes de bénévolats, proposition de nouvelles offres pour les jeunes et les bénévoles occasionnels sont autant d’actions mises en place par l’équipe d’Emmaüs.

Les aspects démographiques font l’objet d’une attention particulière. Près de la moitié des bénévoles ont plus de 70 ans ! Même si le thème de l’âge et de l’irrémédiable vieillesse sont des sujets sensibles, nous ne les considérons pas comme un tabou mais plutôt comme une richesse pour la relève qui assure la continuité de nos missions. A force d’innovation et d’originalité, nous sommes persuadés que nous pourrons relever le défi démographique !

Emmaüs accomplit ses missions grâce aux femmes et aux frontalières

C’est à juste titre que l’égalité des genres et la liberté de circulation font partie des luttes du mouvement d’Emmaüs. Sans les femmes et les personnes vivant de l’autre côté de la frontière, nous ne pourrions pas assumer toutes nos missions. Près de 80 % des bénévoles actives sont des femmes alors que plus de la moitié vivent en France voisine. Ces statistiques reflètent bien la réalité frontalière de l’Ajoie. Chez Emmaüs nous considérons que c’est une richesse et une grande chance de pouvoir compter à la fois sur les compétences de si nombreuses femmes et de pouvoir partager tant de moments de vie transfrontaliers.

Emmaüs Jura : un acteur reconnu de l’économie circulaire

En obtenant le mandat de l’Office de l’Environnement de la RCJU pour réaliser le 1er rapport sur l’économie circulaire citoyenne du canton (Projet 4RJU), Emmaüs Jura été reconnu comme un acteur historique et compétent de l’économie circulaire de notre région. Cette opportunité nous a permis de renforcer des collaborations avec des partenaires de l’économie sociale et solidaire ainsi qu’avec des entreprises privées développant une éthique de l’économie se rapprochant des exigences d’Emmaüs. Les nombreux contacts avec les communes, qui selon nous, devraient être les principaux moteurs d’une économie circulaire régionale, font partie des retombées très positives de cette expérience. Ce rapport, qui s’est voulu très pratique et pragmatique, a déjà débouché sur la réalisation de projets concrets et la mise en place de partenariats public-privé intégrant entreprises sociales et solidaires ainsi que des entreprises locales. Cette approche lancée par le canton du Jura figure parmi les plus novatrices dans ce domaine en Suisse romande.

L’avenir d’Emmaüs Jura s’inscrit dans la la co-création, l’inclusion et la résilience

  • La co-création : nous ne pouvons pas créer seuls les solutions aux problèmes qu’un grand nombre a engendrés. C’est pourquoi nous nous engageons dans des partenariats et des alliances afin d’être plus efficaces et efficients. Concrètement nous mobilisons le très large réseau d’Emmaüs international et collaborons avec les acteurs de l’économie sociale et solidaire, y. c. les entreprises privées sur notre territoire.
  • L’inclusion : notre société comprends de multiples individus et est plurielle. Emmaüs lutte contre toute forme d’exclusion. L’inclusion consiste à réunir, indépendamment de leurs caractéristiques, les plus démuni.e.s et ceux et celles qui le sont moins pour travailler ensemble et changer le système qui créer les inégalités et les misères. Pour Emmaüs Jura ce qui compte c’est l’acceptation et le partage de valeurs ainsi que de visions communes pour travailler ensemble à former une société vivable et juste.
  • La résilience : L’autonomie, l’autosuffisance et la solidarité font parties des valeurs d’Emmaüs. Depuis plus de septante ans, notre mouvement a traversé de nombreuses crises, perturbations et chocs partout dans le monde. Ceci a contribué à développer notre capacité de résilience. Nous voulons continuer à apprendre à vivre ensemble de manière satisfaisante malgré des circonstances et un environnement défavorables et partager cette expérience.

Emmaüs solidaire avec l’Ukraine

« Le pouvoir est aveugle et la souffrance est muette« *

L’attaque scélérate menée en Ukraine par le pouvoir russe est profondément injuste et antidémocratique. Les souffrances que cette action occasionne, comme beaucoup d’autres à travers le monde, sont le résultat de l’égoïsme, de l’individualisme et de l’absence de tout respect de la vie. Solidaire des groupes Emmaüs actifs en Ukraine, Emmaüs Jura apporte son soutien sur place à travers Emmaüs Europe et se mobilise en Suisse en poursuivant son travail d’interpellation.

Emmaüs Jura organise deux ventes spéciales

Pour venir en aide aux ukrainien.e.s selon le principe « servir premier le ou la plus souffrant.e » Emmaüs Jura organise deux ventes spéciales

le vendredi 4 et le samedi 5 mars

La totalité des recettes ainsi que des dons seront affectés à un fonds dédié à au soutien des groupes Emmaüs en Ukraine ou en Pologne pratiquant l’accueil inconditionnel.

Si les aides matérielles et financières sont indispensables pour soulager les centaines de milliers de personnes se trouvant subitement sous le feu des obus ou le chemin de l’exile forcé, les prises de positions et les actions concrètes pour dénoncer et sanctionner des actes injustes sont aussi nécessaires. Même si cela peut impacter notre confort et notre tranquillité.

En Suisse, nous disposons des moyens et des ressources suffisantes pour participer à l’application des sanctions définies par la communauté internationale qui défend le droit et le respect de la vie. Emmaüs Jura exige des Autorités, notamment fédérales, d’assumer les devoirs qu’implique le droit de neutralité. La solidarité avec les états respectant les principes démocratiques et la légitimité territoriale en fait partie. Notre Gouvernement doit sans attendre appliquer des sanctions concrètes, comme le gel des fortunes des oligarques russes. Il doit assurer la pleine coopération aux mesures visant à empêcher les responsables de la guerre en Ukraine de s’enrichir davantage.

Au niveau local, Emmaüs Jura encourage les Autorités et les citoyen.e.s à prendre les mesures permettant d’accueillir dignement les personnes fuyant la violence et les souffrances des guerres. Les possibilités et les capacités d’accueil peuvent être étendues en s’appuyant sur la coopération et l’entraide. Il s’agit d’être innovant et créatif. Ouvrons les yeux et portons la voix des plus souffrant.e.s !

Pour en savoir :

Emmaüs Europe : https://emmaus-europe.org/emmaus-en-ukraine/

Emmaüs en Ukraine : http://emaus-oselya.org/eng/

Emmaüs En Pologne : https://emaus-lublin.pl/

*Abbé Pierre, entretien au FAO, Rome, 1969

https://campax.typeform.com/to/tlwpkuSb?typeform-source=campax.org

Lire la nouvelle sur le site de Radio Fréquence Jura

Bibliothèque d’objets – Assemblée constitutive

Emmaüs Jura et ses partenaires vous invite à l’Assemblée constitutive de l’association qui animera la bibliothèque d’objet et l’atelier de réparation ouvert à Courgenenay.

Rejoignez-nous le jeudi 10 mars dès 19h00, Rue Adolphe-Gandon 14, Courgenay pour créer l’association qui animera et fera vivre ce lieu de partages et d’échanges.

Les locaux sont à disposition : reste à remplir les étagères !

Ca y est ! Les locaux de la bibliothèque d’objets et de l’atelier de réparation ouvert à Courgenay sont aménagés. Nous disposons déjà d’une cinquantaine d’objets et de plein d’idées qui ne demandent qu’à devenir réalité… avec vous !

Vous souhaitez participer à l’aventure ou tout simplement nous soutenir en devenant membre ? Alors venez vous infomer et participer à la création de l’association qui contribuera à une meilleure consommation en Ajoie.

Ordre du jour de l’Assemblée constitutive du 10 mars 2022

1. Accueil et ouverture, appel et présentation des participant.e.s
2. Acceptation de l’ordre du jour
3. Rappel historique, présentation des buts et objectifs
4. Proposition et nomination de la présidence du jour et du secrétariat
5. Proposition et nomination du comité constitutif
6. Discussion et définition du nom de l’association
7. Discussion et approbation des statuts
8. Discussion et approbation du budget pour l’exercice partiel 2022
9. Planification des prochaines actions et rencontres
10. Divers
11. Clôture

Les personnes intéressées à participer à l’Assemblée et/ou à devenir membre de l’association écriront à contact@emmaus-jura.ch ou téléphoneront au N° 032 475 54 55.

En vous inscrivant sur la plateforme collaborative Democratüs vous bénéficierez des dernières informations.

Toujours présent

Le samedi 22 janvier, le Mouvement Emmaüs rendra hommage à son fondateur, l’abbé Pierre, à l’occasion du 15ème anniversaire de sa disparition. Si la voix de l’abbé Pierre s’est tue, celle de notre mouvement international interpelle notre société, aujourd’hui plus que jamais, dans 41 pays.

En Suisse, les membres de la Fédération Emmaüs, dont Emmaüs Jura, continuent à faire vivre son message de révolte contre les injustices.

Etre digne de l’héritage du fondateur de notre mouvement signifie s’impliquer tous les jours pour tenter de « servir avant soi qui est moins heureux que soi ». Agir pour que chacun.e , chaque société, chaque nation puisse s’affirmer et s’accomplir dans l’échange et le partage ainsi que dans une égale dignité est notre but (art. 3 du Manifeste universel du Mouvement Emmaüs).

Emmaüs en tant que mouvement est le « préliminaire et le complément de toute lutte pour la justice  » et s’engage à porter la voix des plus démuni.e.s Cet engagement comporte implicitement qu’Emmaüs se trouve et demeure en conflit avec tous ceux qui consciemment ou inconsciemment sont causes de la misère.

Accueillir dignement les plus vulnérables quelle que soit leur souffrance fait partie des exigences et revendications portées aujourd’hui par les groupes Emmaüs dans le monde.

Accueillir et non pas rejeter

L’agence de contrôle des frontières européennes Frontex ne se soucient pas de la vie et des droits des personnes en fuite. Le Parlement Suisse a décidé de renforcer cette agence européenne de protection des frontières avec 61 millions de francs suisses par an.

Avec cet argent, Frontex va renforcer la fermeture des frontières extérieures de l’Europe et accélérer les vols spéciaux pour les déportations forcées à une échelle européenne. Ces 61 millions de francs pourraient financer un bateau de sauvetage sur la Méditerranée durant 14 ans. Nous disons OUI à la liberté de mouvement pour tous et NON à Frontex. C’est pourquoi avec la fédération Emmaüs suisse, nous soutenons le référendum déposé le 20 janvier et nous exigeons de nos dirigeant.e.s de garantir une migration sûre au lieu de l’empêcher par la violence.

C’est ainsi que nous poursuivons, sans relâche, le travail d’interpellation de l’abbé Pierre et que nous lui rendons hommage.

Bonne reprise !

BiblioRep : Toutestpossible avec Toto Morand !

Une nouvelle année est aussi synonyme de nouvelles perspectives ! Chez Emmaüs nous sommes confiant.e.s et débordant d’énergie pour jouer notre rôle de « provocateurs de changement ». En 2022 vous pourrez vivre des moments de solidarité et de découvertes, de joie et de partage ou tout simplement de belles occasions et de bonnes affaires !

Une partie des premiers objets reçus

Ce printemps, c’est la bibliothèque d’objets et l’atelier de réparation ouvert « BiblioRep » qui vous accueillera pour une nouvelle expérience de la consommation écosolidaire. Avec nos nombreux partenaires et alliés* nous voulons créer de nouveaux types de lieux qui donnent la possibilité aux habitant.e.s de notre territoire de reprendre la main sur notre système de consommation.

Apprenez-en plus avec l’article du 04 janvier 2022 paru dans le Quotidien Jurassien.

Découvrir le Vilebrequin, partenaire de Delémont, article du 8 janvier paru dans le Quotidien Jurassien.

Rejoignez-nous et participez à la création de ce tiers-lieu pour passer des paroles aux actes.

*Notamment la commune de Courgenay, la FRC, le Vilebrequin, la Galerie du Sauvage, Caritas Jura

%d blogueurs aiment cette page :