Pauvreté dans le monde

Le 17 octobre 2021 le 1er Rapport Mondial des luttes Emmaüs contre la pauvreté a été publié. Les chiffres sont alarmants : près de 50% de la population mondiale vit avec moins de 5 francs suisses par jour et 1 % de la population mondiale détient le 44% de l’ensemble des richesses privées du monde

La première exigence pour sortir de la pauvreté est d’impliquer les personnes vulnérables pour qu’elles aient une place entière dans la société.

La pandémie de Covid-19 risque d’entraîner 150 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté. N’oublions pas que la pauvreté est le résultat de choix politiques.

Que pouvons-nous faire concrètement ici et maintenant pour impliquer les personnes les plus vulnérables quelle que soit leur souffrance ? Les accueillir dignement.

Cet accueil peut prendre la forme d’un sourire, un bonjour, une attitude et une écoute empathique envers les personnes que nous croisons chaque jour dans la rue, dans les transports publics et lors des jours de vente d’Emmaüs Jura.

Cette liste est loin d’être exhaustive. Si vous avez d’autres exemples, n’hésitez pas à les partager avec nous. Vous pouvez signer l’appel d’Emmaüs International pour que des mesures concrètes soient appliquées !

Nos luttes sont locales, mondiales, vitales !

Solutions locales, mondiales et vitales !

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté du
17 octobre, Emmaüs International publie son 1er rapport mondial pour des solutions locales, mondiales et vitales !

Ce rapport présente des actions concrètes et pragmatiques pour enrayer un système profondément inégalitaire qui s’accentue, détruit la planète, fait reculer la démocratie et violente le monde. Emmaüs Jura, avec les 424 autres organisations du mouvement, s’engage pour inciter chacun et chacune à agir collectivement en partant de 3 exigences pour sortir durablement de la pauvreté :

  • Impliquer les personnes vulnérables pour qu’elles aient une place à part entière dans la société – car on ne bâtit pas une société durable sur la peur, le repli, le rejet ou la domination.
  • Placer l’intérêt général au cœur des politiques publiques – sans justice sociale, la liberté et la paix ne sont qu’une illusion éphémère.
  • Construire une économie qui soit réellement au service de l’être humain et de son environnement – d’autres modèles existent et la pandémie actuelle est une preuve évidente de cette nécessité.

« Mes amis au secours »

« Mes amis au secours », tels furent les premiers mots de l’appel de l’abbé Pierre fondateur des communautés Emmaüs, à la population française en février 1954. Cet appel déclencha une insurrection de la bonté et de l’intelligence sans précédent, confrontant par là même les décideurs politiques à leur inaction face au contexte de grande pauvreté et de mal-logement.

Emmaüs Jura est convaincue qu’assurer notre avenir dépend de notre capacité à le construire ensemble et solidairement, avec les plus exclu.e.s : nous devons prendre conscience de nos interdépendances et en prendre soin.

Partout, il est de notre devoir d’interpeller les détenteurs du pouvoir et les puissants pour l’environnement, la dignité humaine, la justice sociale et l’avenir de la démocratie ! Nous avons besoin de porter la voix, notre voix, vos voix !

Votre voix compte ! Faites-la entendre en rejoignant cet appel pour que le devoir de partage devienne la boussole de ceux qui détiennent le pouvoir et les puissants.