14 juin : Tout bouge mais rien ne change pour les femmes

Ce 14 juin, un peu partout en Suisse, les femmes se réunissent pour rappeler que l’égalité des droits et des conditions entre femmes et hommes n’est pas encore réalisée chez nous. Chez Emmaüs l’égalité est au coeur des combats que nous menons. Et pourtant, comme beaucoup d’organisations, nous avons encore tant à améliorer, au sein-même de nos structures !

Lucie Coutaz, une personnalité clé du mouvement Emmaüs, crédit Emmaüs International

Notre mouvement doit beaucoup à l’engagement de Lucie Coutaz. Sans cette femme, notre organisation n’aurait sans doute pas connu le développement extraordinairement à travers le monde que nous vivons aujourd’hui. Et pourtant. Qui connaît vraiment Lucie ? Durant près de quarante ans cette femme a été aux côtés de l’Abbé Pierre. Elle partagera les charges de ses différentes fonctions officielles et le soutiendra sans cesse jusque dans les moments les plus difficiles. Lorsqu’un jour on lui demande de parler de l’aventure d’Emmaüs, elle expliquera que « c’est une très belle histoire à raconter […]. Cependant, quand on [la] vit, ce n’est pas toujours aussi amusant. Il y a eu forcément bien des larmes, bien des peines … et ça, c’est la vue prise de l’intérieur, et c’est tout de même assez différent, puisque c’est la banalité des humbles travaux de chaque jour. » Les humbles travaux de chaque jours : c’est souvent ce qu’une moitié du monde réalise sans que l’autre moitié reconnaisse la valeur de cet engagement. Aujourd’hui Lucie n’est plus plus… les inégalités persistent.

Merci à toutes les femmes d’Emmaüs Jura !

Près de 80% des bénévoles chez Emmaüs Jura sont des femmes !

Chez Emmaüs Jura, les femmes sont essentielles à la bonne marche de nos activités. Les chiffres sont implacables : sans elles, sans leur engagement et leurs talents, notre association ne pourrait pas accomplir ses missions !

Emmaüs JuraPourcentActivesPourcent
Nombre de membre66100%
Femmes4568%3079%
Hommes2132%821%
Total38100%
Statistiques des membres d’Emmaüs Jura

Si en Suisse les inégalités sont toujours présentes, ailleurs dans le monde elles sont criantes !

Dans la plupart des pays et des cultures, en dépit des efforts déployés depuis des années, les jeunes filles et les femmes subissent encore le poids des mécanismes du système patriarcal. Ce sont également les premières à assumer la charge du travail domestique.  Leurs droits sont souvent limités ou bafoués en termes d’éducation, de santé ou de contraception, de déplacement, d’emploi ou de rémunération, de propriété (en cas de divorce ou d’héritage), etc.  Si les politiques publiques ont vocation à défendre l’intérêt général, alors elles doivent commencer par lutter efficacement contre les violences et les inégalités qui affectent les femmes, ce qui passe nécessairement par la participation de ces dernières aux décisions qui les concernent.

https://www.ourvoicesmatter.international/revendication/garantir-lacces-des-femmes-a-la-vie-politique-et-economique-et-lutter-contre-les-inegalites-et-les-violences-dont-elles-sont-victimes/

Chez Emmaüs nous nous engageons pour garantir l’accès des femmes à la vie politique et économique, et lutter contre les inégalités et les violences dont elles sont victimes.

%d blogueurs aiment cette page :