Réouverture le 2 mars !

Ça y est ! Emmaüs Jura réouvrira son magasin de Boncourt le mardi 2 mars dès 14h00. C’est pour toute l’équipe une grande joie de retrouver tout nos client.e.s et ami.e.s !

Vous nous avez manqué ! Malgré la réduction de notre temps de travail, nous avons tout mis en oeuvre pour vous faire plaisir lors de votre prochaine visite. Vous allez découvrir de nouveaux espaces : librairie et médias, meubles et décorations, tableaux et cadres. Nous avons investi beaucoup d’énergie pour que vous vous sentiez bien chez Emmaüs.

Mais attention, la pandémie de coronavirus représente toujours un risque pour nous tous ! Pour que votre visite reste synonyme de “plus de joie”, nous ne baissons pas la garde et, avec vous, appliquerons toutes les mesures qui nous permettront de nous protéger mutuellement.

Le nombre de personnes à l’intérieur de notre magasin est limité. Nous vous recommandons de prévoir des temps d’attente dès l’ouverture à 14h00.

Par conséquent, si vous ne souhaitez pas devoir attendre dans une file, prévoyez plutôt de nous rendre visite au cours de l’après-midi, par exemple dès 16h00.

N’ayez crainte ! Nous disposons de suffisamment d’articles en magasin et en stock pour que chacun.e y trouve son compte !

A bientôt !

L’insurrection de la bonté

Henri Grouès, dit l’Abbé Pierre

“Mes amis, au secours… Une femme vient de mourir gelée, cette nuit à trois heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant-hier, on l’avait expulsée…”

Abbé Pierre, appel du 1er février 1954 sur les ondes de Radio Luxembourg

Il y a aujourd’hui 67 ans que l’Abbé Pierre lançait son historique appel pour une prise de conscience générale, pour plus de solidarité, pour plus de partage, pour plus de justice…

Aujourd’hui est le 67e anniversaire de ce que l’on a nommé “l’insurrection de la bonté”. Aujourd’hui cet appel raisonne toujours et est encore cruellement d’actualité partout dans le monde y compris chez nous.

Chez Emmaüs Jura et chez tous les membres du vaste mouvement d’Emmaüs International, nous continuons de répondre à l’appel du 1er février 1954. Tous les jours nous nous engageons pour que chacun de nos groupes soit “un centre fraternel de dépannage”

Abbé Pierre – L’appel du 1er février 1954

Emmaüs International
Fédération Emmaüs Suisse