Dans la peau d’un réfugié

Le 20 juin est la journée mondiale des réfugiés. Chaque minute, 20 personnes doivent tout abandonner pour échapper à la guerre, à la persécution et à la terreur ou les désastres dus au dérèglement climatique.

Cette journée est aussi l’occasion pour chacun de réfléchir à ces valeurs que sont l’accueil et l’hospitalité. Faire preuve d’empathie s’est se mettre pour un moment à la place de l’autre. La Confédération donne la possibilité de se glisser dans la peau de réfugiés et de mieux comprendre ce qu’ils vivent. L’installation digitale «Fuir» nous plonge dans une visite virtuelle qui nous conduit à travers des images, des faits mais aussi des histoires personnelles…

Chez Emmaüs nous menons des initiatives de sensibilisation et d’interpellation afin de construire un monde de paix, d’entraide et de solidarité. L’accueil des plus vulnérables, la dénonciation de tous les actes et les politiques qui portent atteinte aux libertés fondamentales des personnes ou la lutte contre le racisme et toutes les discriminations font partie des actions que les membres et ami.e.s d’Emmaüs sont encouragé.e.s à mener chaque fois que l’occasion se présente.

Plus d’informations :
Emmaüs International
Secrétariat d’Etat aux migrations
Nations Unies

Alarme climatique et justice environnementale

À 11h59, l’alarme climatique prouvera que la crise climatique n’attend pas ! Emmaüs Jura sonnera l’alarme avec ses ami.e.s et ses partenaires. Rejoignez-nous à Boncourt !

La pandémie qui nous a tant perturbé n’est qu’un avant-goût de ce qui nous attend à cause de la crise climatique qu’une petite partie de l’Humanité a déclenchée.

Aussi bien dans le cas de la covid-19 que dans celui du dérèglement climatique ce sont les plus pauvres, les plus souffrants et les plus exclus qui payeront le prix fort. Nous sommes toutes et tous responsables de changer nos comportements et d’agir partout où nous le pouvons y compris dans la sphère politique. Comme pour la crise du coronavirus nous avons besoin de solidarité.

Engageons-nous et exigeons !
Exigeons de nos dirigeant.e.s et de nos autorités qu’elles agissent pour réduire les inégalités. Qu’elles mettent en place, concrètement, sincèrement et fraternellement les mesures pour une justice sociale et environnementale qui préservent la vie sur Terre.

Autres acteurs

L’alarme climatique a été sonnées à 11h59 chez Emmaüs Jura ! Merci aux participant-e-s.
photo: Licence Copyleft - eglisedemontbazon_Cirotte_Nicolas_1