Un cabas écosolidaire

Le suremballage est un des symptômes de notre surconsommation. Qu’il soit en plastique, en papier ou en carton, un emballage a toujours un impact sur notre environnement et notre climat. Le « cabas écosolidaire » est une initiative de la commune de Boncourt qui démontre qu’une réflexion collective quant aux emballages peut modifier positivement nos habitudes de consommation et notre société.

Trois femmes actives pour l’écosolidarité

Le « cabas écosolidaire » est bien plus qu’un joli accessoire de mode bien pratique : c’est la démonstration qu’ensemble nous pouvons être « provocateurs de changement ». Ou plutôt provocatrices ! Car ce projet est le résultat de la collaboration de trois femmes actives et engagées !

De g. à d. : Ludivine Manz (Conseillère communale de Boncourt), Denise Petitpierre (couturière indépendante,D À Coudre Buix) et Prisca Moritz (coresponsable, Emmaüs Jura)

Fin de l’été 2021, Ludivine Manz, veut mettre en œuvre une idée que lui a soufflée un de ses collègues du conseil communal de Boncourt. Elle s’adresse à Emmaüs Jura afin de mettre à disposition des consommateurs et consommatrices citoyen.ne.s du village un sac multi-usage pour remplacer les sacs plastiques ou papiers et réduire l’utilisation d’emballages inutiles tout en soutenant les commerçants locaux. Prisca Moritz, coresponsable chez Emmaüs Jura se rend bien vite compte que si la matière première (tissus) ne manque pas chez Emmaüs, le savoir-faire et les ressources humaines dont dispose l’association ne suffiront pas à répondre à la demande de la commune. Elle pense alors à D À Coudre. Qui de mieux placée qu’une couturière indépendante installée dans le village voisin et de surcroit partenaire et cliente d’Emmaüs de longue date ? Avec l’appui professionnel de Denise Petitpierre, le trio forme une équipe engagée et écosolidaire.

Trois organismes pour un partenariat Public-Privé

Ce projet est aussi la démonstration que des partenariats entre organisations de différents secteurs favorisent la transition écologique au niveau local. Ludivine, Denise et Prisca représentent chacune des organismes qui ont tout à gagner en instaurant des coopérations : collectivité publique, entreprise privée et organisation de la société civile. Chacun.e peut apporter une contribution significative pour qu’une action à impact environnemental et social se réalise rapidement et dans de bonnes conditions. Toutes sont conscientes que ce n’est pas l’utilisation de cabas, même écosolidaires, qui nous évitera la catastrophe climatique qui s’annonce. Apprendre à coopérer, s’informer sur les effets de notre surconsommation et modifier nos comportements ou faire preuve de solidarité et d’entraide sont autant de premiers pas qui conduiront vers plus de résilience sur les territoires de vie.

Trois objectifs du développement durable au niveau local

Une action telle que celle menée par les trois partenaires répond au niveau local à trois objectifs du développement durable (ODD).

En collaborant avec une entreprise sociale et solidaire comme Emmaüs, contribuant ainsi directement ou indirectement à la réduction de la pauvreté dans le Jura ou ailleurs dans le monde.

En questionnant les consommateurs et les citoyens sur leurs habitudes de consommation et en mettant l’économie circulaire et locale, une économie éthique et la décroissance au coeur des réflexions.

En réduisant la consommation d’emballage et en favorisant les commerçants locaux tout en portant l’attention sur les effets sur le climat et l’environnement des déchets produits.


L'action "Cabas solidaires" s'inscrit dans un engagement qui se veut citoyen, local et solidaire. Pour l'encourager, le conseil communal propose une carte de fidélité qui sera timbrée à chaque fois qu'un.e client.e renoncera à utiliser des emballages plastique ou papier chez les cinq commerçants partenaires de cette action :

- Boucherie Gatherat
- Boulangerie Roelli
- Station-Service "La Fleur de Lys"
- Station Shop Jubin
- Station-essence Shell

La carte complète peut être échangée au bureau communal contre un bon d'une valeur de Fr. 20.-- valable chez les cinq commerçants partenaires de Boncourt.

Les « Cabas écosolidaires » sont disponibles chez les commerçants de Boncourt « à prix libre ». Votre contribution servira à créer un jardin d’herbes aromatiques pour la communauté villageoise.

En savoir plus sur le prix libre

Découvrir D À Coudre

Les plastiques en Suisse

df

Un monde sous vie à voir un jour à Boncourt

5 réponses sur “Un cabas écosolidaire”

    1. Bonjour Marianne,
      Les cabas sont en ventes chez les 5 commerçants de Boncourt participant à l’action (cf. liste dans l’article).
      Merci de l’intérêt et cordiales salutatations
      Vincent

    2. Les cabas écosolidaires sont aussi disponibles chez D À Coudre à Buix. C’est l’occasion de rendre visite à Denise Petitpierre notre Partenaire.

  1. Salut Vincent ,
    un grand Merci pour cet excellent article
    Incidemment, ces sacs sont maintenant également disponibles chez moi .
    Denise Petitpierre
    Atelier D à coudre

    1. Bonjour Denise,
      Merci à toi pour la bonne collaboration et l’énergie que tu nous apporte.
      Je vais préciser que les cabas peuvent aussi se trouver chez toi.
      Fraternellement
      Vincent

Répondre à Marianne Foret-Brahier Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

%d blogueurs aiment cette page :